Cabinet Médical Pleudihen

Dr Mathilde GUERIN -Spécialiste en Médecine Générale

Extraction dentaire et anticoagulant antivitamine K

Infos-Patients Prescrire. Extraction dentaire et anticoagulant antivitamine K (Coumadne-Préviscan)


Une fiche d'information à partager avec les patients : Arrêter un traitement anticoagulant par antivitamine K avant une extraction dentaire provoque parfois des accidents vasculaires. Le plus souvent, il est préférable de continuer à prendre l'anticoagulant.


Poursuivre le traitement par antivitamine K
L'extraction dentaire provoque souvent un saignement qui cesse en général tout seul en 3 à 4 minutes.
 
Les médicaments anticoagulants antivitamine K (warfarine, etc.) ralentissent la coagulation du sang. Ils sont utilisés en cas de caillot ou de risque de caillot dans des vaisseaux (par exemple quand le coeur bat irrégulièrement), ou pour réduire le risque de maladies telles que des accidents vasculaires cérébraux et des infarctus du myocarde.
 
En cas d'extraction dentaire, les anticoagulants augmentent le risque de saignement. Mais quand des antivitamine K ont été arrêtés en vue d'une extraction dentaire, on a observé des cas d'accidents vasculaires graves, voire mortels, dus à la formation d'un caillot de sang dans les vaisseaux. Le plus souvent, il est préférable de poursuivre le traitement, en prenant quelques précautions.


Mesurer l'INR
Avant l'extraction dentaire, une prise de sang permet de vérifier le niveau de coagulation du sang par mesure de l'INR. Le risque de saignement est peu ou pas augmenté quand l'INR est compris entre 2 et 3...

 

 

logo.jpg
©Prescrire 1er septembre 2014

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :