Cabinet Médical Pleudihen

Dr Mathilde GUERIN -Spécialiste en Médecine Générale

Montée laiteuse : ne pas prendre de risque démesuré avec des médicaments

Montée laiteuse : ne pas prendre de risque démesuré avec des médicaments


 

logo-copie-1.jpg

 

 

En pratique, aucun traitement n'a une efficacité démontrée pour inhiber la montée de lait, sans exposer à des effets indésirables graves.

 
Mieux vaut en rester au paracétamol.

 


Quand l'allaitement n'est pas souhaitable ou pas souhaité, mieux vaut éviter les médicaments pour freiner la montée laiteuse. Un antalgique courant, tel que le paracétamol, permet généralement de passer le cap des quelques jours d'inconfort ou de douleurs.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :